La déclaration du décès de Raymond Arcand


Le 10 novembre 2009
Pour diffusion immédiate:

Winnipeg – Le président de Témoignage et réconciliation Canada (TRC), le juge Murray Sinclair, le commissaire et chef Wilton Littlechild et le commissaire Marie Wilson, ont fait la déclaration suivante concernant le décès de Raymond Arcand. 

« Nous désirons offrir nos sincères condoléances à la famille et aux amis de Raymond Arcand. Nous avons tous été touchés par sa perception et sa compréhension du travail qu’il effectuait à TRC, et il nous manquera tous. D’anciens élèves des pensionnats indiens, sa famille, ses amis et l’ensemble des membres de la collectivité ont perdu un grand champion », a affirmé le juge Murray Sinclair. 

M. Arcand a été nommé au comité des survivants de TRC en juillet 2009 par le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien. Il était une voix précieuse pour les survivants de la région de l’Alberta. 

En tant que survivant des pensionnats indiens, M. Arcand a consacré ses dernières années aux anciens élèves pour qu’ils puissent mieux comprendre les processus établis pour leur venir en aide, lesquels s’avéraient souvent difficiles. 

M. Arcand a consacré sa vie à l'amélioration du sort de la population autochtone et des jeunes. Il était l’ancien chef de la Première nation d'Alexander, près d’Edmonton, et il a joué un rôle dans l’épanouissement des jeunes des Premières nations par l’entremise du sport. En outre, il comptait 20 ans de service comme membre de la Gendarmerie royale du Canada.