Programme - Jour deux
Le lundi 1er juin 2015

THÈME : “NOUS AVONS ENCORE BEAUCOUP À APPRENDRE”

Veuillez noter que le programme ci-dessous est sujet à changement.



8 h 30 - 9 h 30 Défilé solennel, Prière d’ouverture, Bienvenue et Intronisation des témoins honoraires

Témoins honoraires qui seront intronisés : l’auteur Joseph Boyden, Son Excellence Sharon Johnston, l’athlète olympique canadienne Clara Hughes, Sylvia Smith de Projet du Cœur, Cynthia Wesley-Esquimaux, Les Canadiens pour un nouveau partenariat, Stephen Kakfwi, l'honorable Louise Arbour.

L’événement sera habilement animé par l’un de nos témoins honoraires déjà intronisé, Shelagh Rogers, qui est aussi journaliste, enquêteur et diffuseur chevronné. Shelagh explorera l’importance, le potentiel et la promesse de la réconciliation pour chacun des domaines respectifs des témoins honoraires.
Hôtel Delta d’Ottawa – Salle de Bal
9 h - 14 h 30 Journée éducative

Nous avons encore beaucoup à enseigner à nos enfants et à notre pays en matière de vérité et de réconciliation. Près de deux mille écoliers de la quatrième à la douzième année de la région d’Ottawa-Gatineau prendront part à la journée éducative au Centre EY sur la promenade Uplands. Ils pourront en apprendre davantage sur la vie des élèves qui ont fréquenté les pensionnats autochtones et mieux comprendre leur difficile parcours vers l’apaisement.

Pour groupes scolaires préinscrits seulement
Centre EY
9 h - 16 h  Marche vers le Monument commémoratif des survivants des pensionnats autochtones

Immense œuvre d'art commémorative pour les femmes autochtones disparues et assassinées au Canada et aux États-Unis. Parfois appelées « empeignes » ou « languettes », le dessus des mocassins n’est, intentionnellement, pas cousu pour représenter les vies inachevées des femmes autochtones assassinées ou disparues, le tout sur un sentier représentant leur parcours ou leur voyage qui s’est terminé de manière prématurée. L’installation est un monument composé d’empeignes d’enfants et de bébés à la mémoire et en l’honneur des enfants qui ne sont jamais revenus des pensionnats. Dans son ensemble, l'installation représente toutes ces femmes, et rend hommage à leurs vies et à leurs existences sur cette terre. Elles ne sont pas oubliées. Ce sont des sœurs, des mères, des tantes, des cousines, des filles, des grand-mères, des épouses et des partenaires. Elles ont été entourées de soins, elles ont été aimées, elles sont disparues, mais elles ne sont pas oubliées.
Hôtel Delta d’Ottawa – Salle Cartier
 
9 h - 12 h Cercle de partage avec les membres de la CVR

Animés par les membres du Comité des survivants des pensionnats autochtones de la CVR, les cercles de partage permettent aux survivants, aux membres de leurs familles, aux anciens employés et à toute autre personne concernée par les pensionnats de partager leur histoire avec d’autres dans un lieu public.
Hôtel Delta d’Ottawa - Salles Pinnacle et Panorama
9 h - 17 h Consignation des déclarations privées

Ceux qui souhaitent partager leurs expériences avec la CVR dans un cadre privé et confidentiel peuvent le faire. L’espace de consignation des déclarations privées est composé de salles individuelles où les déclarations privées peuvent être enregistrées sur support vidéo ou audio. Un service de soutien en matière de santé sera sur place.
Hôtel Delta d’Ottawa - Niveau Penthouse

(inscription dans le foyer du niveau Penthouse)
9 h - 17 h Aire d’apprentissage

De nombreuses organisations qui ont joué un rôle important dans le parcours de vérité et de réconciliation auront des kiosques d’information à l’intention de ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur la façon dont ces organisations ont contribué.
Hôtel Delta d’Ottawa - Hall
9 h - 17 h Expositions d’archives

Il y aura des kiosques d’églises, du ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, de Bibliothèque et Archives Canada, d’écoles, du Secrétariat d'adjudication des pensionnats indiens, de KAIROS Canada, du Comité central mennonite, et du Centre national de vérité et réconciliation.
Hôtel Delta d’Ottawa – Salle Richelieu
9 h - 10 h 30 Exercice de la couverture de KAIROS Hôtel Delta d’Ottawa - Salle Frontenac
10 h 30 – 12 h Exercice de la couverture de KAIROS

L’exercice de la couverture est l’outil pédagogique le plus populaire de KAIROS. Il est expérimental, interactif, participatif, et intègre la méthodologie de l’éducation populaire. Il enseigne l’histoire du Canada que la plupart des gens n’apprennent jamais – l’histoire du point de vue des peuples autochtones. Des couvertures représentant l’île de la Tortue sont placées sur le sol. Les participants sont invités à marcher sur les couvertures pour représenter les Premières nations, les Inuits et les Métis par la suite. Un ou plusieurs participants sont invités à jouer le rôle des Européens. Les participants répondent à des signaux dans un script lu par l’animateur. Certains participants sont invités à se retirer des couvertures pour diverses raisons. Les couvertures sont lentement repliées en petits paquets pour représenter la perte de terres.
Hôtel Delta d’Ottawa - Salle Frontenac
10 h 30 -12 h Actes de la réconciliation Hôtel Delta d’Ottawa – Salle de Bal
12 h Mise à jour sur le litige des écoles de jour

Les Premières nations Tk’emlúps te Secwepemc et Sechelt donnent les dernières nouvelles du processus juridique relatif aux écoles de jour. Tk’emlúps te Secwepemc et Sechelt sont tous deux des sites de pensionnats indiens qui ont été ajoutés par le gouvernement fédéral à la liste prescrite approuvée des écoles en vertu de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens (CRRPI). Les enfants qui fréquentaient ces pensionnats pendant la journée (appelées écoles de jour) et rentraient chez eux le soir n’étaient pas admissibles aux paiements d'expérience commune, contrairement à leurs homologues des autres pensionnats.

Le recours collectif déposé par les bandes Tk'emlúps et Sechelt porte sur trois classes : les survivants des écoles de jour, les descendants des survivants des écoles de jour, et les bandes.
Hôtel Delta d’Ottawa – Salle de Bal
13 h – 14 h 45 Table ronde : Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones – justice, réconciliation et espoir

Introduction : le commissaire Wilton Littlechild

Modératrice : Jennifer Preston, Secours Quaker Canadien

Invités :

Le grand chef Edward John, chef héréditaire de la Première Nation Tl'aztem, membre exécutif du Sommet des Premières nations, membres de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, témoin honoraire,

Ellen Gabriel, vice-présidente, Kontinónhstats – Mohawk Language Custodians Association

David Langtry, sous-commissaire, Commission canadienne des droits de la personne, témoin honoraire

Paul Joffe, avocat des droits internationaux de la personne

Introduction par le commissaire en chef Wilton Littlechild

Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones – justice, réconciliation et espoir.

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones est décrite comme « la déclaration la plus importante jamais formulée sur les droits autochtones ». Elle a été adoptée en 2007 après deux décennies de négociations. Le Canada a formellement approuvé la Déclaration en 2010. Dans son rapport de 2014 sur le Canada, l’ancien rapporteur spécial de l’ONU James Anaya a conclu que la Déclaration fournissait « un cadre commun au sein duquel les problèmes rencontrés par les peuples autochtones …peuvent être abordés. »

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon affirmait que la Déclaration « définit un cadre sur lequel les États peuvent bâtir ou rebâtir leurs relations avec les peuples autochtones…Elle offre une occasion privilégiée aux États et aux peuples autochtones de renforcer leurs relations, de promouvoir la réconciliation et de s’assurer que le passé ne se répète pas. »

Cette table ronde explorera la Déclaration de l’ONU comme un outil pour la réconciliation. Parmi les invités, on retrouve des dirigeants autochtones et des experts juridiques dans le domaine des droits de l’homme.

Présenté par la Coalition pour les droits des peuples autochtones  
Hôtel Delta d’Ottawa – Salle de Bal
14 h – 17 h Cercle de partage avec les membres du Comité des survivants Hôtel Delta d’Ottawa - Salles Pinacle et Panorama
15 h 30 – 17 h Lancement de livre de la Fondation autochtone de l’espoir Hôtel Delta d’Ottawa - Salle Frontenac
15 h 15 – 16 h 30 Réconciliation : créer une nouvelle voie à suivre.

La création d’une nouvelle voie à suivre est l’occasion pour les jeunes dirigeants et les membres de la communauté d’Ottawa de se joindre aux survivants, aux peuples autochtones et à tous les Canadiens dans notre parcours commun vers la réconciliation. Avec la clôture de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, Réconciliation Canada s’engage à fournir l’occasion à tous les peuples de découvrir la réconciliation pour eux-mêmes, leurs familles, leurs communautés et leurs nations.

Invités : le chef et Dr Robert Joseph, Jessica Bolduc, Mary Simon, Bob Watts et Todd Khozein
Hôtel Delta d’Ottawa – Salle de Bal
15 h 30 – 17 h Peintures des enfants du pensionnat autochtone d’Alberni : Une histoire de retour et de réconciliation.

À la fin des années 1950 et au début des années 1960, les enfants du pensionnat autochtone d’Alberni ont fait des peintures aux couleurs éclatantes dans le cadre de cours d’art parascolaires. Les peintures illustrent des objets culturels, des lieux de domicile, des parents et des amis. Elles ont été soigneusement conservées par le professeur d’art des enfants pendant près de 50 ans. Aujourd’hui, ces peintures ont été retournées aux survivants qui les ont créées et à leurs familles. Venez découvrir l’incroyable histoire du rapatriement de ces peintures telle que racontée par les survivants eux-mêmes, et le rôle que leur art a joué pour communiquer la vérité et favoriser la réconciliation.

Les peintures originales seront exposées lors de cet événement, et des survivants seront sur place pour parler de leur œuvre et de leurs expériences.
Musée canadien de l’Histoire, Gatineau (Québec)

Salon Douglas-Cardinal
19 h Ouverture des portes

19 h 30 Début
Réconciliation par les arts

Court spectacle du Royal Winnipeg Ballet « Going Home Star », suivi d’une table ronde (sur invitation)

Commandé par le directeur artistique André Lewis, « Going Home Star - Truth and Reconciliation » explore le monde d’Annie, une jeune autochtone urbaine à la dérive dans une vie contemporaine d’excès de jeunesse. Mais lorsqu’elle rencontre Gordon, un filou aux cheveux longs déguisé en sans-abri, elle est propulsée dans un monde qu’elle a toujours ressenti, sans jamais le voir. Non seulement ils sillonnent les rues de ces lieux, mais aussi les routes de leurs ancêtres, apprenant à accepter les charges de l’autre en marchant dans le passé et vers le futur. Ensemble, Annie et Gordon apprennent que sans vérité, il n’y a pas de réconciliation possible.
Le Studio - Centre national des Arts
19 h – 20 h 30 Spectacle : La voix du silence

Le spectacle « La voix du silence » a été créé à partir de témoignages de la collection d'histoires sur la vie des survivants des pensionnats indiens du Québec. Il a été présenté dans le cadre des Cercles de confiance du Projet citoyen. Il s’agit d’un hommage aux voix qui se sont tues, aux murmures qui n'ont pas la force des paroles, aux cris qui n'ont pas d'oreilles pour les entendre, aux chants qui libèrent. Un hommage et une fenêtre d'espérance pour toutes les enfances brisées. Ces voix sont un écho de tant d'autres voix.
Plaza Marion Dewar